Travaux économie d'énergie

Sommaire

Pensez aux travaux de rénovation pour économiser de l'énergie

Les travaux d'économie d'énergie ont pour but de réduire nos dépenses énergétiques et de protéger également notre environnement.

Bon à savoir : la loi n° 2020-901 du 24 juillet 2020 visant à encadrer le démarchage téléphonique et à lutter contre les appels frauduleux a interdit le démarchage téléphonique pour la vente d’équipements ou la réalisation de travaux pour des logements en vue de la réalisation d’économies d’énergie ou de la production d’énergies renouvelables (article L. 223-1 du Code de la consommation).

Lire l'article

Pourquoi effectuer des travaux d'économie d'énergie ?

Effectuer des travaux de rénovation dans son habitation consiste à lutter contre le gaspillage d'énergie.

Selon l'AIE (Agence Internationale de l'Énergie), l'immobilier a la possibilité de diminuer de 24 % son émission de CO2 avant 2050, rien qu'avec les énergies renouvelables, sachant que l'habitat ancien est le plus gros consommateur d'énergie. Les logements sont donc mal isolés et consomment de ce fait plus d'énergie.

La loi n° 2019-1147 du 8 novembre 2019 relative à l'énergie et au climat est venue actualiser les objectifs de la politique de l’énergie pour tenir compte du Plan climat adopté en 2017, de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) et de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Les objectifs sont les suivants :

  • neutralité carbone à l’horizon 2050 ;
  • baisse de 40 % de la consommation d’énergies fossiles par rapport à 2012 d’ici à 2030 ;
  • réduction à 50 % de la part du nucléaire dans la production électrique d'ici à 2035 (fermeture de 14 réacteurs).

Les travaux d'économie d'énergie à effectuer

Vous habitez un logement ancien, sa consommation en énergie et les émissions de gaz à effet de serre sont considérables, vous envisagez donc d'économiser en dépense énergétique et de protéger votre environnement.

Pour ce faire, des moyens accessibles sont à votre disposition pour effectuer une rénovation de qualité, sachant que le fait d'améliorer votre habitat vous permettra également de jouir d'un meilleur confort.

Les travaux de rénovation pour économiser de l'énergie sont : le chauffage, l'isolation, la qualité de l'air.

Le chauffage

Il est important de maîtriser la température ambiante de son habitation pour réaliser de réelles économies afin de réduire sa facture sachant que le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire sont les postes les plus importants en terme de consommation d'énergie. Il est donc conseillé d'opter pour un chauffage écologique.

Lire l'article

L'isolation

Réhabiliter l'isolation par l'extérieur permet de diminuer les besoins en chauffage et aussi de climatisation. Renforcer l'isolation de sa maison consiste également à faire d'importantes économies, car vous éviterez des déperditions de chaleur l'hiver, mais aussi d'avoir de la fraîcheur l'été.

De ce fait, vous pouvez opter pour des isolants naturels qui ont une conductibilité thermique comprise entre 0,040W/m²C et 0,06W/m²C, comme les isolants d'origine végétale, minérale ou les isolants recyclés.

Lire l'article

La qualité de l'air

Améliorer la qualité de l'air grâce à un puits canadien qui peut être associé à des dispositifs performants de ventilation comme la VMC double flux ou la pompe à chaleur présente aussi de nombreux avantages.

Lire l'article

Travaux économie énergie : les zones à traiter en priorité

Pour réduire au maximum votre facture d'énergie, les zones à traiter en priorité en matière d'isolation sont :

  • le toit : l'air chaud s'accumule en hauteur si ce dernier est mal isolé, il y a une déperdition de chaleur de 25 à 30 % ;
  • les murs mal isolés correspondent à une déperdition de 20 à 25 % ;
  • les ouvertures comme les fenêtres et les portes : environ 10 à 15 % de perte de chaleur d'un logement ;
  • le plancher : 7 à 10 % de déperdition ;
  • les ponts thermiques, quant à eux, correspondent à une déperdition de 5 à 10 %.

Aides financières pour ces travaux

Lors de travaux d'économie d'énergie, vous pouvez bénéficier, selon certaines conditions et certains critères, de :

  • différentes aides financières : Anah, collectivités territoriales, etc. ;

Bon à savoir : Action Logement propose une aide pouvant aller jusqu’à 10 000 € aux salariés, propriétaires occupants de leur résidence principale, ou propriétaires bailleurs logeant un salarié du secteur privé, qui réalisent des travaux d’isolation des murs et des combles, ou qui interviennent sur le système de chauffage ou sur les équipements d’eau chaude sanitaire. L’aide est versée sous condition de ressources et de localisation géographique. Elle peut être complétée par un prêt et elle est cumulable avec les aides de l’ANAH, l’éco-PTZ et les aides des collectivités locales.

  • taux de TVA : 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique et les travaux induits qui leur sont indissociablement liés ;
  • MaPrimeRénov’ qui remplace le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) depuis le 1er janvier 2021 ;

À noter : un arrêté du 29 décembre 2022 fixe les caractéristiques techniques des équipements, matériaux ou appareils éligibles à MaPrimeRénov' en 2023.

  • prime éco-énergie des certificats d'économie d'énergie (CEE) avec des bonifications dans le cadre des chartes « Coup de pouce chauffage » ou « Coup de pouce rénovation performante ».

Bon à savoir : depuis le 1er juillet 2021 (arrêté du 13 avril 2021), l'installation de chaudières gaz et de radiateurs électriques n'est plus éligible à la bonification « Coup de pouce chauffage ». Le dispositif « Coup de pouce chauffage » pour le remplacement d'un chauffage aux énergies fossiles est, quant à lui, prolongé jusqu'en 2025. Le niveau des bonifications pour le remplacement d'une chaudière au fioul a été modifié par un arrêté du 22 octobre 2022 avec une aide supplémentaire pouvant aller jusqu'à 1 500 € (« Coup de boost fioul ») pour les travaux engagés jusqu'au 30 juin 2023 et achevés au plus tard le 31 décembre 2023. La prime « Coup de pouce Rénovation performante », mise en place par un arrêté du 8 octobre 2020 et modifiée par un arrêté du 11 mars 2021 puis par un arrêté du 10 décembre 2021. Un dispositif simplifié « Rénovation performante » est applicable pour les travaux engagés à compter du 1er janvier 2022, ou achevés à compter du 1er janvier 2023, ou prévus dans un dossier de demande de certificats d'économies d'énergie déposé à compter du 1er avril 2023 (arrêté du 10 janvier 2023).

  • prêt sur le livret développement durable ;
  • autres : exonération de taxe foncière, bonus COS ;
  • prêt avance rénovation ou prêt avance mutation (article L. 315-2 du Code de la consommation) ;
  • éco-prêt à taux zéro et éco-prêt à taux zéro collectif.

Bon à savoir : la loi n° 2021-1900 du 30 décembre 2021 de finances pour 2022 a prolongé l'éco-PTZ jusqu'au 31 décembre 2023, rehaussé le plafond de l'éco-PTZ à 50 000 € et porté la durée maximale de remboursement à 20 ans pour les rénovations globales. Pour tenir compte de ces modifications, les formulaires types de demande et de justification d'éco-PTZ ont été mis à jour par un arrêté du 3 février 2022.

Le Fonds de garantie pour la rénovation énergétique (FGRE) a pour but de faciliter la délivrance par les banques des éco-prêts aux ménages modestes qui entreprennent des travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements existants. Inscrit dans la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 de transition énergétique pour la croissance verte, le FGRE permet aux organismes bancaires de bénéficier d’une garantie lors de l’octroi de des prêts. Ses modalités d'intervention et de gestion ont été détaillées par un décret du 16 août 2016 et il est pleinement actif depuis un arrêté du 17 avril 2018 qui en organise le financement.

Bon à savoir : France Rénov' met à disposition un guide présentant les aides existantes pour l'année 2023 en France métropolitaine, leurs conditions d'attribution, les cumuls possibles et les critères techniques exigés pour les équipements et matériaux. Le service France Rénov' a été mis en place en 2022 pour informer, guider et orienter les ménages qui souhaitent rénover leur logement, notamment en matière de rénovation énergétique. Ils peuvent être accompagnés par un conseiller France Rénov' depuis la plateforme digitale, en appelant le numéro gratuit 0 808 800 700 ou en se rendant dans l'un des Espaces Conseil France Rénov'. France Rénov' remplace la campagne « FAIRE. Tous éco-responsables ».

Aussi dans la rubrique :

Travaux et financement

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider