Lave-linge économique

Sommaire

Afin de différencier les lave-linge les plus énergivores des lave-linge économiques et ainsi mieux renseigner le consommateur, il est aujourd'hui obligatoire d'afficher la classe énergétique de l'appareil.

Lave-linge économique : l'étiquette énergie

Tous les modèles de lave-linge doivent être présentés accompagnés d'une étiquette énergie. Celle-ci vous permet de comparer les modèles de lave-linge entre eux pour faire des économies.

Elle renseigne le consommateur sur :

  • La consommation électrique du lave-linge en kWh par an.
  • La consommation d'eau en litres par an.
  • Le niveau sonore en décibels.
  • La capacité en kilos.
  • Et la classe d'efficacité d'essorage.

Elle indique une lettre de l'alphabet pour la classe énergétique à laquelle appartient le lave-linge. Initialement la lettre allait de A à G : la lettre A indiquait un lave-linge économique alors que la lettre G indiquait un lave-linge peu économique.

  • Par exemple, un lave-linge de classe A consomme moins de 0,19 kWh par kg de linge et autour de 50-60 L d'eau pour un cycle « coton » (60°).
  • Un lave-linge de classe G consomme plus de 0,39 kWh par kg de linge pour le même cycle.

Lave-linge économique basse consommation

Les lave-linge basse consommation possèdent la lettre A à D (nouvelle cotation) pour la consommation électrique. Ils vous permettent de faire des économies d'énergie de 10 à 30 % par rapport à un lave-linge haute consommation. Leur consommation ne dépassera pas 1 KhW/ cycle et 50 L d'eau pour un cycle « coton » (60°).

En revanche, un lave-linge basse consommation coûte un peu plus cher qu'un lave-linge classique. Vous en trouverez un à partir de :

  • 200 € pour la classe B ;
  • 250 € pour la classe C ;
  • 350 € pour la classe D (et 500 € pour les lave-linge les plus performants de la classe A).

Bon à savoir : les appareils électroménagers étant devenus de plus en plus performants, l'ancienne échelle de cotation de l'efficacité énergétique des produits n'était plus homogène. La résolution du 13 juin 2017 adoptée par le Parlement européen et validée par une décision de la Commission européenne du 11 mars 2019 a rééchelonné cette cotation. Le nouvel étiquetage, entré en vigueur le 1er mars 2021, reprend les anciennes couleurs allant du vert au rouge, et un échelonnement de A à G. Les catégories intermédiaires (A+, A++, A+++) sont supprimées.

Nos conseils pour économiser de l'énergie

  • Remplissez votre lave-linge au maximum de sa capacité (sans pour autant tasser le linge : il risquerait d'être mal lavé). À défaut, choisissez un lave-linge à programmation automatique ou avec la fonction « capacité variable automatique », « demi-charge » ou cycle « éco » quand vous ne pouvez pas le remplir : ceci vous permettra de faire des économies d'énergie car le lave-linge utilisera seulement l'eau et l'électricité qui lui seront nécessaires.
  • Ayez la main légère sur la lessive et reportez-vous au mode d'emploi de celle-ci pour la doser correctement. Cela évitera d'avoir à faire un rinçage supplémentaire qui utiliserait plus d'énergie.
  • Choisissez un cycle avec prélavage uniquement pour le linge très sale pour faire des économies d'eau.
  • Optez de préférence pour un cycle à basse température : plus la température sera basse et plus vous ferez des économies. Il existe maintenant les lave-linge qui permettent de laver à 20° : votre lave-linge consommera ainsi moitié moins d'énergie qu'à 40°.
  • Servez-vous de l'option « départ différé » pour profiter des heures creuses d'EDF.
  • Achetez un sèche-linge si vous ne pouvez pas faire autrement : le mieux est de faire sécher le linge à l'air libre. Sinon, essorez votre linge au moins à 1 200 tr/min avant de le mettre dans le sèche-linge pour réduire au maximum le temps de séchage.
  • Entretenez votre lave-linge pour qu'il ait un fonctionnement optimal : détartrez-le régulièrement et pensez à nettoyer le filtre.

Ces pros peuvent vous aider