Déstratificateur d'air

Sommaire

Le déstratificateur d'air brasse l'air chaud accumulé au plafond pour le renvoyer vers le sol. Aussi simple à installer qu'à utiliser, il permet de substantielles économies d'énergie à condition de le choisir adapté à ses besoins.

Quel est le principe du déstratificateur d'air ?

L'air chaud, plus léger que l'air froid, monte naturellement. L'air se superpose ainsi en strates de différentes températures, de la plus froide à la plus chaude. Et plus le plafond est haut, plus la différence de température entre le sol et celui-ci est grande. Cette différence peut ainsi atteindre 1 °C par mètre de hauteur, voire 1,5 °C si le plafond fait plus de 4 m de haut.

Le rôle du déstratificateur d'air est de brasser l'air de la pièce, de la partie haute vers la partie basse, pour homogénéiser la température et supprimer les zones froides.

Avantages et inconvénients du déstratificateur d'air

Avantages

En réutilisant l'air chaud inutilement stocké au niveau du plafond, le déstratificateur d'air augmente le confort thermique des personnes présentes dans le bâtiment. Il permet aussi de réaliser d'importantes économies de chauffage, jusqu'à 30 % selon les fabricants, en fonction de la température de consigne de la pièce et de la hauteur sous plafond.

Limites

Sachez pourtant que le déstratificateur d'air est plus adapté aux plafonds hauts. De plus, si vous utilisez un système de chauffage par rayonnement (système qui traverse l’air et ne produit de la chaleur que lorsqu’il rentre en contact avec un mur, un sol ou un corps), le déstratificateur d'air est moins efficace. En effet, l'air ne joue pas le rôle de vecteur de chaleur et, moins échauffé, se stratifie moins.

Attention : dans un local pollué (par des poussières par exemple), mieux vaut que la pollution portée par l'air chaud reste en hauteur. Le déstratificateur d'air n'est donc pas adapté.

Bien choisir son déstratificateur d'air

Les différents types de déstratificateur d'air

  • Le ventilateur de plafond réversible permet, en faisant tourner lentement ses pales en sens inverse des aiguilles d'une montre (à l'inverse de la fonction ventilation), de faire descendre l'air chaud vers le sol. Sa dimension est à adapter au volume de la pièce. Il s'agit du système de déstratification d'air le moins onéreux.
  • Sous forme d'un ventilateur carrossé, le déstratificateur d'air offre un flux d'air orientable par des ailettes réglables. Malgré sa taille modeste, son débit est plus important que le ventilateur de plafond pour un meilleur brassage. Plus discret, il est en revanche plus onéreux.

Le débit d'air et le taux de brassage

Le débit d'air du déstratificateur est à adapter à la taille de la pièce. Il s’exprime en m3/h.

Le taux de brassage indique l'efficacité de celui-ci. Il se calcule en divisant le débit d’air total par le volume du local. Il doit se situer autour de 3.

Remarque : le bruit est également un facteur de choix. Le volume sonore d'un déstratificateur d'air varie entre 45 et 60 dB.

Le thermostat

Le déstratificateur d'air peut être couplé à un thermostat pour contrôler sa mise en marche et son arrêt en fonction d'une température de consigne.

Prix et points de vente d'un déstratificateur d'air

Vous trouverez des déstratificateurs d'air dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur Internet. Comptez à partir de 100 € environ pour un ventilateur de plafond réversible et à partir de 200 € pour un déstratificateur d'air sous forme de ventilateur carrossé.

Ces pros peuvent vous aider